En passant

Belle mais rebelle

Toute ma vie j’ai appris à te connaitre
Un temps, j’ai eu de la peine à te reconnaître
Tant tes valeurs étaient des leurres
Ton prestige fondait en moi comme du beurre.

Longtemps enchanté, je voyais en toi de l’or
Aujourd’hui désenchanté, j’aperçois enfin ton image.
Oui ! Tu voudrais faire des cultures, une symbiose !
Oui ! Tu voudrais créer entre les peuples une osmose !
Mais tu n’y parviens point et te laisse gagner pas la sclérose.
Je veux d’une francophonie dans la polyphonie.
Je veux te caresser et sentir les courbes de ton corps
Laisse toi apprivoiser femme fatale par cette symphonie.