Reconnaissance à Edouard Glissant

L’homme meurt mais les écrits demeurent.

Diverses sont les cultures de par le monde.
Perverses sont les cultures lettrées, elles deviennent immondes.
Nous vivons à présent dans un chaos-monde :
Où l’homme est devenu l’ennemi de l’homme.
Où la différence est désormais source de rejet et de conflit.
Où frères et sœurs se regardent en chien de faïence
Où la relation père et fils ne tient qu’à un fils.
Où le respect a décampé pour laisser la place au mépris.
Où l’amour se raréfie au profit de la haine.

Aujourd’hui le monde est une géhenne.
Face à ce paysage apocalyptique
Edouard Glissant développe une poétique
Une vision du monde qui se veut certes philosophique.
Mais qui cadre avec mes valeurs axiologiques et éthiques.

Lire la suite

Publicités