Des outils pour s’organiser, sans être s

Des outils pour s’organiser, sans être submergé !

Les outils numériques dédiés à l’organisation, multiples et variés, rivalisent d’ingéniosité et de fonctionnalités nous promettant et nous conduisant même à des usages que nous n’aurions sans doute pas imaginés avant de les découvrir.
Une journée ordinaire avec mes appareils connectés
À peine réveillée par la douce mélodie programmée sur mon smartphone, une alerte Google me rappelle qu’il est temps de partir : Google Calendar a pris en compte l’adresse et l’horaire de mon premier rendez-vous de la journée, enregistrés quelques jours plus tôt sur mon agenda électronique.
Une consultation rapide de Netvibes me permet de me tenir au courant de l’actualité : sur mon Dashboard, j’ai regroupé les sites qui m’intéressent en m’abonnant à leur flux, j’y consulte aussi directement mes comptes Facebook et Twitter pour rester en contact avec mes «amis» ou «abonnés». J’ai pris soin de créer mes groupes, mes listes ou encore mes cercles sur Google+, pour mieux m’y retrouver au milieu du flot des nouvelles et messages. Au passage, j’ajoute quelques notes sur le widget Webnote placé sur ma page «actualités» : elles seront visibles depuis ma page publique que j’ai activée à l’adresse de mes collègues avec lesquels je souhaite partager du contenu.
Il faudra que j’aille jeter un œil sur Pearltrees qui me permet également d’organiser mes recherches et les ressources provenant du Web autour des thèmes que j’ai définis, de suivre et d’inviter des « compagnons » aux intérêts partagés.
Installée devant mon ordinateur de bureau, je vais pouvoir transmettre sans délai le document que je viens de finaliser. Comme il est trop lourd pour la messagerie électronique, sans même passer par un logiciel de transfert, de type Filezilla, utilisant le FTP, je peux recourir tout simplement à WeTransfer.
Cet autre document, que je voudrais soumettre et faire compléter par mes collaborateurs, sera partagé quant à lui par Google Drive ou Dropbox : les différentes versions y seront sauvegardées et répertoriées, chaque contributeur identifié. C’est un avantage pour tous de pouvoir avoir accès ainsi aux «repentirs» et revenir si besoin en arrière, à tout moment. Et si nous souhaitons écrire en simultané, à 4, 8, 16…mains, Framapad sera notre allié, avec une couleur de texte différente attribuée à chaque intervenant.
Pour synthétiser une réflexion sur le sujet abordé en réunion hier, ou encore relever et réunir une série de tweets autour du thème évoqué ou ceux que nous avons échangés entre personnes concernées, je me connecte quelques minutes sur mon compte Storify pour créer une petite histoire et la partager dans la foulée.
J’affiche sur mon mur virtuel réalisé grâce à Padlet, clin d’œil au classique panneau de liège, les informations que nous avons assemblées au fil des mois. On y trouve les plus diverses, sous forme de petits textes rédigés, d’images, de liens vers des fichiers audio ou vidéo. J’y ai invité mes amis et connaissances à partager sur le sujet qui nous intéresse et à rivaliser de propositions enthousiasmantes, comme cette carte heuristique réalisée avec Mindmeister qui nous apporte une vue globale sur les différentes composantes de notre projet.
Je fais un petit tour par Trello pour planifier et organiser notre travail d’équipe. Et aussi par Diigo pour gérer mes recherches documentaires sur le Web, les partager, les enrichir et échanger à leur sujet.
#Sandrine Demarthe http://ow.ly/7pyB309Jmwe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s