Des femmes au foyer ou de jeunes étudian

Des femmes au foyer ou de jeunes étudiantes boursières chargées, par ordinateurs interposés, de traitement de texte, de modération ou de classement de factures pour le compte d’entreprises qui souhaitent externaliser ces tâches : c’est le principe du « jobbing », né en 2008 dans la tête d’une Américaine, Leah Busque, qui cherchait quelqu’un pour acheter les croquettes de son chien.
Elle crée alors Runmyerrand (« Fais mes courses » en anglais), rebaptisé depuis TaskRabbit, ainsi que le racontait en 2014 le quotidien français Les Échos. En dix ans les modèles analogues ont essaimé : YoupiJob, Frizbiz, Jemepropose, iFastask, MonAbeille…
Et depuis six mois, Isahit tente de répliquer ce modèle sur le continent, en commençant par l’Afrique francophone. Ils sont deux à l’initiative de cette entreprise qui ambitionne de recruter environ 10 000 « workers » au Sénégal (Dakar), en Côte Ivoire (Abidjan), au Burkina (Ouaga), au Congo-Brazzaville (Pointe Noire) et au Cameroun (Yaoundé), via des incubateurs ou des fablabs — ces laboratoires de fabrication numérique. http://ow.ly/kRIX3088RrF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s